Critique de l'album par Chris Smith de Country Music People Magazine(Juin 2015)

THE DIABLOS

One Degree Of

                     Separation

 

Blue By Me / It Ain’t So Bad / The Devil’s Ride / Far Away /

Get Her Back / Final Piece Of The Puzzle / What I Really Need

/ That Dude’s A Liar / Banks Of The Vilaine / My Wandering

Heart / Please Save Me / You’re In There Somewhere

 

Producteur:   Iain Dunnet

 

48:20

 

 

Ce CD est arrivé avec un bonbon gratuit et une feuille d'instruction intelligent expliquant comment déballer la fois, insérez dans le lecteur et la bouche comme appropriée afin de profiter ensemble, ce qui je pensais était une belle touche.

Mon admiration pour le coup marketing a grandi en écoutant, parce que cela est un album très savoureux  de bonnes chansons country tout neuf.

Exceptionnellement, il commence avec un instrumental, rappelant vaguement The Shadows, ce qui est pas une mauvaise chose et je suppose que si vous allez suivre les instructions avec le bonbon il vous donne une chance de vous installer.

L'écriture de es morceaux semble être partagée entre trois des cinq membres de la bande qui donne des points de vue différents et démontre que ces gars-là sont talentueux mais sacrément que vous découvrirez si vous êtes allez à l'un des festivals Les Diablos sera de jouer à cette année. Preuve de la qualité de cet album réside dans le fait que les favoris personnels changent le plus de fois que vous écoutez; l'histoire du musicien accepter qu'il ne sera jamais atteindre le une fois rêvé de célébrité dans It’s not So Bad, l'légèrement sinistre That Dude’s A Liar et le simple, mais incroyablement efficace Wandering Heart, ont tous pris un virage à être mon personnel « meilleure » piste dans la semaine  je l'ai eu le CD.

Cependant, je ne serais pas du tout surpris si Banks Of The Vilaine usurpe leurs places dans mes affections bientôt car il est encore une autre chanson belle et, tandis que je suis habituellement critique de soi-disant bonus, la version acoustique de What I Really Need mettant en vedette Juliette Golding au chant est un traitement différent et ne constituent donc un bonus.

Le titre de l'album vient de l'idée que Brighton, la ville natale de la bande, contient tant de musiciens de différents genres et parce que la communauté artistique est tellement tissée serré si vous voulez communiquer avec un joueur en particulier que vous ne connaissez pas les chances sont que vous connaissez quelqu'un qui peut vous connecter avec eux.

Les Diablos a récemment subi un important changement de personnel de perdre l'homme qui avait été vu comme leur principale écrivain et certains sur le banc de touche senti que ce serait la fin du groupe. Cet album très accompli devrait frapper tout ces absurdités sur la tête; « onwards and upwards » les gars, et pouvez-vous me dire où vous avez obtenu ces bonbons.

Chris Smith